Grâce à son nouvel IBM Power 9, le Groupe Schmidt optimise au maximum le fonctionnement de sa chaîne de production

"D'ici 2024, nos estimations montrent une forte hausse de nos activités de fabrication d'éléments de meubles. Afin de faire face cette évolution, nous avons décidé de renouveler notre infrastructure informatique avec un IBM Power 9 et une baie Flash grâce aux conseils avisés d'ACMI. Suite à ce changement, les gains sont multiples : le temps de nos traitements batch a diminué de 30%, nos coûts demaintenance seront réduits de 20% sur 5 ans et notre dépense énergétique a diminué du fait de la consolidation de nos environnements."

Serge Noël, Directeur Technique SI,
Schmidt Groupe

Logo-Schmidt-Groupe

Secteur d'activité :

Fabrication de meubles de cuisine

L’enjeu :

A l’horizon 2024, Schmidt Groupe devrait voir une prévision en hausse de 20% du nombre d’éléments de meubles à calculer et à traiter en batch par rapport à 2016. Pour s’y préparer, l’entreprise a choisi fin 2019, de moderniser son infrastructure vieillissante par une solution moderne et évolutive, capable d’absorber «le choc» d’une forte croissance.

La solution :

Remplacement de l’IBM Power 7 par un IBM Power 9 à 5 coeurs, couplé à une baie de stockage Full Flash IBM V5100 d’une capacité de 28 To. Pour
la réplication et le PRA, la solution Mimix a été conservée.

Les bénéfices :

  • Des temps de traitements batch réduits de 30%
  • Des gains financiers de 20% sur 5 ans pour la maintenance
  • Une pérennité de l’installation pour les 5 prochaines années

Problématique

Né en 1934, Schmidt Groupe dont le siège social est situé en Alsace, conçoit, fabrique et distribue des meubles sur-mesure permettant l'aménagement de la cuisine, de la salle de bains et de toutes les pièces nécessitant du rangement.

Fort de son implantation industrielle en Europe avec quatre usines en France et une en Allemagne, Schmidt Groupe est également présent en Chine.
Résultat : chaque jour, la société reçoit 720 commandes et assemble plus de 5000 éléments. Le chiffre d'affaire atteint 530M d'€ en 2018 grâce à 1540 collaborateurs et son réseau international de 730 magasins (Schmidt et Cuisinella).

Face à ce succès, Schmidt Groupe doit préparer son avenir avec une production en progression croissante. Dès lors, l'entreprise a lancé en septembre dernier, un appel d'offre de renouvellement d'infrastructure de son IBMPower i, qui reste le cœur du système d'information dans la réception et gestion des commandes.

Challenges

"Schmidt Groupe ne fabrique que du sur-mesure, qu'à la commande et sans stock" souligne Serge Noël, Directeur Technique SI. "Ce qui signifie que notre système d'information est étroitement lié à notre chaine de production, et que l'informatique est pilote dans le système de production, alimentant en données les machines et robots dans nos usines de fabrication".

Jusqu'à l'an dernier, l'ancienne infrastructure basée sur la technologie Power 7 était composée de trois serveurs : un serveur pour la production avec deux partitions, un serveur de développement et un serveur de secours. Est-ce que cette architecture pouvait fonctionner quelques années encore avec des maintenances annuelles de plus en plus chères et un risque de vétusté accru ?
Pour l'entreprise, la réponse est non. Le système d'information est au cœur même des activités du groupe. Il faut donc le changer et un appel d'offres est lancé en septembre 2019.

"Nous avons reçu différents partenaires afin de nous ouvrir à d'éventuelles nouvelles idées et avons choisi de travailler avec ACMI pour la qualité de la réponse apportée, la solution innovante en matière d'installation du nouvel IBM Power 9 et le rapport qualité/prix optimum ".

La solution

ACMI conseille donc à Schmidt Groupe, la mise en place d'un IBM Power 9 à 5 cœurs, relié à une baie de stockage Full Flash IBM V5100 d'une capacité de 28 To.

Cet ensemble prend place dans la salle informatique d'un des sites de l'entreprise à Sélestat, en Alsace, et est en liaison permanente, via la solution de PRA Mimix pour la réplication, vers un second site situé à 20 km de distance. Pour l'installation du nouvel IBMPower i, ACMI a fait appel à une méthode astucieuse basée sur une "configuration en Y". A Sélestat, l'ancien Power répliquait ses données en temps réel, grâce à Mimix, vers le nouveau serveur de production et la machine de backup.

"Le temps de bascule a dont été très court et tout a parfaitement fonctionné lorsque nous avons éteint l'ancien Power, le nouveau disposant de toutes les informations nécessaires" précise Thomas Zaepffel, Chef de Projet Groupe Schmidt.

Outre l'amélioration très nette du temps de traitement (-30% sur les traitements batch), la réduction du nombre de processeurs utilisés dans le Power 9 a permis de diminuer la maintenance des licences et de réaliser des économies d'environ 20%. De plus, le serveur de développement a été intégré dans le nouveau serveur, ce qui a aussi permis de réduire aussi la consommation énergétique. Tout est aujourd'hui 100% opérationnel et peut maintenant assurer la pérennité et la durée des traitements batch pour les 5 prochaines années.

Quant à ACMI, "il faut souligner la constance de la qualité et délai de réponse, ce depuis les phases commerciales jusqu'à l'aspect technique, pendant tout le déroulement du projet : avant, pendant et après la signature du dossier.
Pour une entreprise comme la nôtre, ceci est primordial, et ils ne sont pas pléthores avec cette qualité de bout en bout. Avec ACMI, cela dure depuis longtemps
"
conclut Serge Noël.